bondage-me.cc

La fonction d'autocorrélation décrit à quelle vitesse le signal mesuré change dans la diffraction dynamique de la lumière.

Pour ce faire, on compare simplement l'intensité de la lumière diffuse mesurée à un certain moment avec le détecteur à l'intensité mesurée aussitôt après. Si l'intensité n'a pratiquement pas changé, l'autocorrélation est élevée, tandis qu'une modification significative de l'intensité signifie une faible corrélation. Alors on effectue des comparaisons non seulement pour de brefs décalages dans le temps, mais pour de nombreux intervalles de temps sans cesse plus nombreux. Si l'on répète constamment l'ensemble de ce processus, on obtient ce qu'on appelle la fonction d'autocorrélation qui permet de déterminer le coefficient de diffraction par des procédés mathématiques appropriés, et de ce fait la taille des particules.